Fil d'Ariane

Synagogue vieille-nouvelle (Staronová synagoga)

Il s’agit de l’un des plus anciens et des plus précieux monuments juifs au monde, et de la plus ancienne synagogue d’Europe centrale. L’édifice, de style gothique, date de la fin du XIIIe siècle. Les intérieurs sont ornés de magnifiques mosaïques et abritent un mobilier d’époque (grille gothique et lustres en fer forgé). La synagogue est encore aujourd’hui un lieu de culte, et reste la principale synagogue de la Cité juive de Prague.

Synagogue vieille-nouvelle (Staronová synagoga), Červená, Praha 1 - Josefov, 110 00
Site Internet: http://www.kehilaprag.cz, http://www.synagogue.cz, e-mail: sekretariat@kehilaprag.cz
tél.: +420224800812, +420224800813

Horaires d'ouverture

Novembre – Mars

lundi
09.00 – 17.00
mardi
09.00 – 17.00
mercredi
09.00 – 17.00
jeudi
09.00 – 17.00
vendredi
09.00 – 17.00
dimanche
09.00 – 17.00

Avril – Octobre

lundi
09.00 – 18.00
mardi
09.00 – 18.00
mercredi
09.00 – 18.00
jeudi
09.00 – 18.00
vendredi
09.00 – 18.00
dimanche
09.00 – 18.00

Prix de l'entrée

Plein tarif

200 CZK

Tarif réduit

140 CZK

Liste complète des tarifs ici

Afficher les détails

Historique

La synagogue Vieille-Nouvelle est l'un des monuments juifs les plus anciens et les plus précieux au monde, elle est aussi la synagogue la plus ancienne d'Europe centrale puisqu'elle a toujours occupé sa fonction depuis le dernier quart du 13e siècle jusqu'à nos jours, à la seule exception des années d'occupation. C'est aussi l'un des plus anciens monuments gothiques de notre pays. Cet édifice rectangulaire massif, en pierre, date de la fin des années 70 du 13e siècle. De style gothique primitif, il dispose d'un toit pentu avec pignons de briques de style gothique tardif. Trois de ses côtés sont entourés de constructions basses plus récentes qui servent de hall d'entrée et de galerie pour les femmes. Les deux vaisseaux de l'édifice sont dominés de voûtes d'ogive soutenues par deux piliers qui donnent à l'ensemble une impression de grandeur. Les rouleaux de la Torah sont conservés dans l'Arche sainte sur le mur oriental. Au centre de la synagogue se trouve la bimah qui est entourée d'une grille de fer gothique au-dessus de laquelle pend un drapeau historique de la ville juive de Prague avec le symbole du ghetto (étoile de David avec un chapeau juif en son centre).
Les anciennes légendes juives de Prague racontent que la Synagogue Vieille-Nouvelle a été construite il y a deux mille ans après la destruction de ce qui était appelé le deuxième temple de Jérusalem (au cours de l'année 70 après JC). Les pierres taillées des ruines de ce temple de Jérusalem auraient été apportées à Prague par des anges qui en auraient construit un magnifique lieu de prière. Il se dit que lorsque le Mécène viendra pour rassembler les enfants d'Israël, les anges remporteront les pierres à Jérusalem pour y construire un nouveau temple, le troisième de Jérusalem.
Le nom de Nouvelle Synagogue lui est tout d'abord donné pour la différencier d'une synagogue plus ancienne qui existait déjà dans la rue Dušní à l'époque de sa construction. Plus tard, lorsque d'autres synagogues sont construites, le nom de nouveau lui reste, mais étant devenue plus ancienne que ces nouvelles bâtisses, elle prend aussi le qualificatif de vieille, d'où le nom de Vieille-Nouvelle. Elle reste cependant le principal centre religieux de la ville juive de Prague, ce qui est notamment le fait de deux très grands rabbins. Le premier est Jehud Löw ben Bezalel (1512 - 1609), appelé Maharal, dont la légende dit qu'il est le créateur du légendaire Golem. Personne ne s'est jamais assis dans son siège, à droite de l'autel de la Synagogue Vieille-Nouvelle, en signe de respect pour ce grand homme. Un autre rabbin illustre de la synagogue, encore plus connu à l’étranger, est le savant et grand rabbin Yehuda Landau, appelé Noda Bi-Yehuda (1713 - 1793).
Une reconstruction de la synagogue est organisée au cours de l'année 1967 sous la direction de responsables des monuments historiques, puis une nouvelle série de travaux est encore réalisée de novembre 1998 à mars 1999. Toutes ces opérations ont été accompagnées de recherches archéologiques qui ont prouvé que le site était très certainement déjà occupé par les Juifs dès le 11e siècle.
Cette synagogue n'est pas gérée par le Musée juif mais par la Communauté juive de Prague. Des offices et d'autres cérémonies religieuses y sont régulièrement organisés, y compris pour marquer les moments importants de la vie des membres de la communauté juive. Il s'agit par exemple du Bar Mitzva (cérémonie pour l'accès d'un garçon à la maturité religieuse fêtée à l'âge de 13 ans), des mariages juifs avec réception dans la salle casher voisine etc.
La Synagogue Vieille-Nouvelle a été déclarée Monument historique en 1995.

Afficher l'historique

Sites liés