Fil d'Ariane

Kampa

Ce parc est situé sur l’île qui sépare la Vltava d’un de ses bras, la Čertovka, sur laquelle s’élève la grande roue de l’ancien moulin du Grand-Prieuré qui s’y dressait déjà en 1400. Il s’agit de l’un des endroits les plus romantiques et les plus pittoresques de Prague, et il n’est guère surprenant que Kampa ait été élu deuxième plus belle île urbaine au monde par le prestigieux site de voyage VirtualTourist. Les pelouses de l’île sont un lieu idéal pour les pique-niques et la détente en général.

Kampa, Praha 1 - Malá Strana, 110 00

Historique

Le parc de Kampa est situé sur une île le long du quai de Malá strana. La plus ancienne mention de Kampa date de 1169 et figure dans l’acte de fondation de l’église de l’ordre de Malte datant de l'époque du règne du roi Vladislav II. L’origine du nom « Kampa » n’est pas claire : il provient probablement du nom de Tychon Gansgeb z Kampu qui y possédait une maison au 17ème siècle, ou du mot latin « campus » - champ, plaine qui s’y étalait auparavant ou du mot « zákampí » - endroit ombragé. Čertovka est un fossé artificiel où coule un bras de la rivière Moldau (Vltava) et dénommé à l’origine (1585) Fossé de Rožmberk d'après le nom du propriétaire des terrains, Vilém z Rožmberka. Le nom actuel Čertovka provient du nom de la Maison des sept diables (U sedmi čertů). Ce recoin charmant de Prague s’appelle également la Venise de Prague (Pražské Benátky).

L’île a été au fur et à mesure rehaussée par les alluvions et les remblais naturels, notamment suite au grand incendie de Malá Strana et de Hradčany en 1541. Les rives ont été consolidées après 1600. Des jardins ont tout d’abord occupé l’île puis, un peu plus tard au environ du 15ème siècle, on a commencé à y construire des bâtiments. Des moulins ont été les premières constructions, à côté desquels sont apparus les jardins des moulins, transformés plus tard en jardins aristocratiques. Le premier jardin, du côté du quartier de Smíchov, fut Michnovská, le plus grand jardin de style baroque créé au 17ème siècle par le comte Michna z Vacínova et qui faisait partie intégrante du Palais Michnovský, dans la rue Újezd derrière Čertovka. Une grande roue en bois, reconstruite, tourne devant le palais à gauche du pont Čertovka, roue qui rappelle Huť, le moulin construit ici. Le Palais Michnovský est devenu une armurerie au 18ème siècle, ce que rappelle aujourd'hui le nom du restaurant créé à cet endroit, l'armurerie Stará zbrojnice. Le jardin Zahrada Odkolkovská est attenant au bâtiment du moulin Sovův mlýn, appelé ainsi d'après Václav Sova z Liboslavě, nom du propriétaire du moulin au 15ème siècle. Ce moulin a appartenu au 19ème siècle à Odkolek, famille connue de boulangers qui a fait reconstruire le bâtiment de style Renaissance en style néo-gothique par l’architecte Josef Václavík. Le jardin Odkolkovská zahrada enchaîne avec le jardin Kaiserštejnská zahrada qui s’étend le long du palais Kaiserštejnský, appelé aujourd’hui Palais de Liechtenstein, jusqu’à la maison que le comte Nostitz avait offerte à l’éveilleur tchèque, Josef Dobrovský. Le monument à la mémoire de Josef Dobrovský, transféré du parc Vrchlického sady en 1949, est placé devant cette maison. Il a été sculpté en 1902 en marbre de Carrare par l'artiste Václav Žďárský selon les dessins du professeur Tomáš Seidan. La maison a été habitée pendant la 1ère République par l’académicien Zdeněk Wirth, puis par Jan Werich après la guerre (ils ont tous les deux leurs bustes sur la façade de la maison) et Vladimír Holan. Le créateur du jardin Kaiserštejnská zahrada, František Helfríd z Kaiserštejna, y possédait les fameuses plantations d’œillets qu’il a agrémentées de jets d’eau. Derrière la maison est situé l’ancien jardin Nostická, créé par František Antonín Nostitz en 1765 près du palais Nostitz.

Les vergers actuels, d’une étendue de 2,65 ha, ont été créés par la réunion de ces différents jardins. Dans les années 50, les murs et barrières séparant ces jardins ont été détruits, le terrain a été aplani et seuls quelques arbres rares sont restés de la brande négligée d’origine. Le parc a acquis son apparence actuelle dans les années 1947 – 1948, dans le style paysage anglais libre.

Du pont de Čertovka, il est possible de voir la grande roue du moulin de l’ancien moulin Velkopřevorský mlýn, déjà présent en 1400 et entretenue régulièrement aujourd'hui. L’île est connue depuis toujours par ses marchés de potiers qui s'y tenaient déjà au tournant des 16ème et 17ème siècles.

A côté des habitants de la maison Dobrovský, de nombreuses autres personnalités de notre vie culturelle ont habité à Kampa : le peintre et illustrateur Adolf Kašpar vivait dans la maison au numéro descriptif 514 «A l’image de la Vierge Marie » (U obrázku Panny Marie) entre 1903 et 1934, Antonín Renner, collectionneur de curiosités et d'inventions techniques vivait au numéro 493, Alois Mrštík, Karel Matěj Čapek-Chod, Eduard Kohout, Jiří Trnka et Jiří Voskovec ont également vécu ici. Au bord de Kampa, sur la place Velkopřevorské náměstí, est situé le célèbre mur de Lennon, où les jeunes gens viennent tous les ans le 8 décembre, jour de son décès tragique, allumer des bougies et honorer sa mémoire.

 

 

Afficher l'historique

Sites liés