Fil d'Ariane

Musée juif de Prague – La synagogue Klaus (Klausová synagoga)

La synagogue Klaus se trouve à proximité immédiate du Vieux Cimetière juif. Ce bâtiment baroque a été fondé après l’incendie dévastateur de 1689, et achevé en 1694. Il s’agit de la plus grande synagogue du ghetto de Prague, et elle fut en son temps la seconde la plus importante de toute la communauté juive. La synagogue abrite une exposition intitulée « Traditions et coutumes juives / Le Cycle de la vie ».

Musée juif de Prague – La synagogue Klaus (Klausová synagoga), U Starého hřbitova 1, Praha 1 - Josefov, 110 00
Site Internet: http://www.jewishmuseum.cz, e-mail: office@jewishmuseum.cz
tél.: +420222749211

Horaires d'ouverture

Novembre – Mars

lundi
09.00 – 16.30
mardi
09.00 – 16.30
mercredi
09.00 – 16.30
jeudi
09.00 – 16.30
vendredi
09.00 – 16.30
dimanche
09.00 – 16.30

Avril – Octobre

lundi
09.00 – 18.00
mardi
09.00 – 18.00
mercredi
09.00 – 18.00
jeudi
09.00 – 18.00
vendredi
09.00 – 18.00
dimanche
09.00 – 18.00

Programme

Historique

La synagogue se dresse aujourd'hui sur un terrain qui s'étendait à proximité d'un ancien cimetière juif et que Mordechai Maisel, chef de la communauté juive de Prague, avait racheté pour y construire un bâtiment composé de trois parties appelées « klausury » (le mot juif « klaus » vient du latin claustrum qui signifie pièce). C'est de là que la synagogue actuelle porte son nom. La première partie sert alors de haute école talmudique créée par le Maharal, la seconde est un lieu de prière et la troisième est destinée aux bains rituels (miqweh) et aux soins des malades. Un incendie dévaste l'ensemble du complexe en 1689. C'est ensuite grâce à Salamon Kalish Kohen que l'actuelle synagogue est édifiée en 1694 dans le style baroque primitif. Elle est dotée d'un unique vaisseau à voûtes cintrées avec lunettes et riches décorations en stucs. Tout d'abord dénommée La nouvelle école Klaus, c'est alors la plus grande synagogue du ghetto, la deuxième plus importante synagogue de la communauté juive de Prague et aussi la synagogue de la Société du dernier devoir (institution qui faisait office de pompe-funèbre et qui s'occupait également des cimetières, des malades, des personnes âgées ou mourantes).
Différents remaniements ont lieu de 1882 à 1883 sous la direction de l'architecte Bedřich Münzberger, puis après 1921. Les intérieurs ayant été considérablement détruits au cours de l'occupation, de nouvelles reconstructions doivent être organisées de 1979 à 1984 et de 1995 à 1996. De l'édifice d'origine, il ne reste plus aujourd'hui que la forme des fenêtres et une plaque qui indique la date de création de la synagogue en 1694. Le bâtiment abrite désormais une exposition permanente du Musée juif sur le thème des traditions et coutumes juives.

Afficher l'historique

Sites liés