Fil d'Ariane

Sept édifices techniques à ne pas manquer

Même si les ponts, les châteaux d’eau ou encore les voies ferrées forment des équipements courants et de ce fait souvent peu recherchés du Prague contemporain, nombre d’entre eux méritent votre attention. Après avoir exploré les monuments historiques dont la visite s’impose, partez à la découverte de bâtiments techniques uniques au sein de la capitale.

  • Le Semmering à la pragoise (Pražský motoráček)
  • La poste pneumatique © www.potrubniposta.cz

Ligne de train Gare centrale – Zličín ou le « Semmering » de Praguen

Sur la ligne du chemin de fer reliant les quartiers praguois de Smíchov et de Řepy, vous vivrez un instant romantique. Aujourd’hui, cette voie ferrée est souvent surnommée le « Semmering » de Prague : les jolis paysages traversés par la rame automotrice donnent en effet des sensations comparables à celles du chemin de fer autrichien en question. Une fois que le train aura franchi les deux viaducs ferroviaires de Hlubočepy, vous pourrez profiter d’un panorama exceptionnel sur Prague. Vous apercevrez le majestueux bâtiment de la station d’épuration des eaux du quartier de Podolí, les tours de l’église Saints-Pierre-et-Paul de Vyšehrad ou encore la Tour de télévision de Žižkov.

Le Musée du traitement des eaux de Podolí

Le Musée du traitement des eaux de Prague permet de lever le voile sur le système du traitement des eaux de Prague. Vous le trouverez dans l’ancienne station d’épuration de Podolí. Vous y apprendrez comment les premières conduites d’eau ont été posées dans la capitale, quelle était la fonction des châteaux d’eau urbains, et vous y découvrirez également des objets datant de l’antiquité ou encore des réseaux qui servait à l’alimentation de Prague en eau à l’époque de l’empereur Rodolphe II. Vous pourrez terminer l’exposition en observant une collection exceptionnelle de compteurs d’eau ou en allant vous promenez le long de la Vltava. Car c’est un peu grâce à l’eau que ces découvertes technologiques sophistiquées ont vu le jour.

Le vieux manège de Letná

En vous promenant sur l’esplanade de Letná, vous passerez devant un manège en bois qui fut à partir de 1892 l’une des distractions praguoises favorites des petits et des grands. Ce carrousel d’époque est le plus ancien d’Europe. Il contient 21 chevaux grandeur nature revêtus d’un pelage authentique ainsi que quelques répliques de voitures conçues dans le style des années 1930. Initialement, la machine était mue à la main, par un personnel spécialement formé. Ce n’est que quelques années plus tard que la force humaine a été remplacée par un moteur électrique. Le carrousel, qui doit être rénové, est installé dans un pavillon en bois d’époque.

La tour de Petřín et le funiculaire

Prague a sa tour Eiffel bien à elle. La construction de la tour, située sur la colline de Petřín, a été initiée par les membres du Club des randonneurs tchèque, revenus enchantés par la tour Eiffel à Paris. Situé sur le mont de Petřín, la petite sœur du monument parisien a été érigée en 1891. Ajoutons à cela que la construction de la tour, haute de 63,5 m, a englouti 175 tonnes de fer et que 299 marches conduisent vers le sommet qui abrite la verrière d’observation. Vous pouvez également prendre un ascenseur. Un funiculaire peut vous conduire pratiquement jusqu’au monument, le trajet ne prend qu’un tout petit peu plus que trois minutes.

La poste pneumatique

Le bâtiment central de la poste se trouve dans la rue Jindřišská et recèle un trésor technologique de portée mondiale. Même si, à l’heure d’internet et des réseaux mobiles, la poste pneumatique paraît être très archaïque, elle vaut bien le détour. Le premier télégramme envoyé du côté du quartier de Malá Strana est parti d’ici en 1887, les derniers envois acheminés par le dispositif datent de 2002, année pendant laquelle il a été sérieusement endommagé par une crue. Toutefois, la reconstitution de certains trajets initiaux reste à l’étude, par exemple pour ce qui concerne les envois ayant pour destinataire le Château de Prague.

L’ancienne station d’épuration à Bubeneč

Au début du XXe siècle, le réseau de collecte des eaux usées mesurait 90 km environ. À l’époque, les effluves étaient acheminés vers la nouvelle station de traitement à Bubeneč, dessinée par le célèbre ingénieur anglais William Henry Lindley. Assez rapidement, la station n’a pas pu plus couvrir les besoins exponentiels d’une ville en plein essor, elle a pourtant servi jusqu’en 1967, pour être transformée en monument technique dans les années 1990. Les systèmes de dessablage, les bassins de décantation ainsi que la salle des machines originale à deux niveaux, équipée de machines à vapeur, ont été préservés. Ce monument industriel attire les touristes et les admirateurs des installations techniques, mais aussi des cinéastes. Tom Cruise ou Jack Nicholson connaissent ainsi intimement la station de traitement des eaux à Bubeneč.

Le pont de Chemin de fer

On trouve à Prague un pont dont la construction diffère à première vue de celle des autres ponts. Si vous quittez le centre ville en avançant en remontant la rivière, vous arriverez à Výtoň, reliée à la rive située du côté de Smíchov par le pont de Chemin de fer (Železniční most). Depuis 1872, sa silhouette est devenue indissociable de la vue de Vyšehrad, de même que le pont Charles vit en symbiose avec le panorama de l’enceinte de Hradčany. Le pont constitue également l’aboutissement de la berge qui suit le courant de la Vltava et qui s’anime, notamment en été, grâce à l’arrivée des marchés de produits du terroir, du marché aux puces, des terrasses et des bars à bière.

Prague City Tourism

 

Lieux recommandés