Fil d'Ariane

Belvédère de Petřín (Petřínská rozhledna)

Le belvédère de Petřín, dont la silhouette est l’une des composantes essentielles du panorama praguois, fut édifié à l’occasion de l’Exposition générale de Prague de 1891. Il s’agit d’une copie de la tour Eiffel de Paris (à l’échelle 1/5). Elle mesure 63,5 m et on doit emprunter 299 marches pour atteindre son sommet, qui culmine exactement à la même altitude que celui de la tour Eiffel. D’en haut, on peut admirer une vue qui couvre tout Prague, et même, par beau temps, une bonne partie de la Bohême.

  • Monuments & architecture
  • Belvédères
  • Édifices techniques
  • Tours
  • Panoramas
  • Romantique
  • Pour enfants
  • Accès handicapés

Horaires d'ouverture

    • Novembre – Février
    • Toute la semaine
    • 10.00 – 18.00
    • Mars
    • Toute la semaine
    • 10.00 – 20.00
    • Avril – Septembre
    • Toute la semaine
    • 10.00 – 22.00
    • Octobre
    • Toute la semaine
    • 10.00 – 20.00

Prix de l'entrée

  • Plein tarif 150 CZK
  • Tarif réduit 80 CZK
  • Tarif familial 350 CZK

Contacts

  • Belvédère de Petřín (Petřínská rozhledna)
  • Petřínské sady
  • 118 00 Praha 1- Malá Strana
  • +420257320112
  • +420725831633

Historique

Les membres du Club tchèque de tourisme qui visitent l'exposition universelle de Paris en 1889 sont tellement enthousiasmés par la célèbre tour Eiffel qu'ils décident d'en créer une semblable dans la ville de Prague. Ils fondent ainsi une Association pour la création d'un belvédère et apportent les premiers financements alors que la ville accepte de fournir un terrain. On choisit le sommet de Petřín, qui culmine à 318 mètres d'altitude, pour construire cette tour, cinq fois plus petite que la tour dont elle est le modèle. La tenue de la grande exposition générale de Prague en 1891 accélère la construction du belvédère. En 1890, la documentation du projet est prête et les moyens nécessaires également. La construction commence en mars 1891 selon un projet de l'architecte Vratislav Pasovský, les constructeurs sont les ingénieurs František Prášil et Julius Souček de la société « Machines tchéco-moraves ». La construction se dresse dans le ciel dans un temps incroyablement court. Homologué le 28 juillet 1891, le belvédère est officiellement inauguré le 20 août 1891. Il est constitué d'une construction métallique en treillis de forme octogonale qui nécessite un total de 175 tonnes d'acier. Les huit pieds de la construction sont fixés dans d’énormes blocs de pierre aux angles d’un octogone dont la diagonale est de 20 mètres. Le belvédère compte 299 marches qui mènent à une cabine située à 51 mètres au-dessus du sol d'où la vue sur la ville de Prague est magnifique. La hauteur totale de la tour est de 63,5 mètres.
Au rez-de-chaussée, un pavillon sert de restaurant. À 20 mètres de hauteur, le premier étage est occupé par une terrasse d'observation couverte avec galerie et, sur le toit, 40 mètres plus haut, se trouvent alors une couronne stylée et une hampe avec drapeau. À cette époque, un ascenseur pour 6 personnes permet de monter les étages. Cet ascenseur est tout d'abord entraîné au gaz, mais il est ensuite électrifié. Le 5 juillet 1938, au cours d'une réunion des Sokols à Prague, un court-circuit provoque un incendie dans la cabine d'ascenseur. Par chance, les visiteurs réussissent à évacuer la cabine à temps et à descendre au rez-de-chaussée, mais la partie supérieure du belvédère est endommagée et doit être partiellement reconstruite.
Un émetteur de télévision est installé sur le belvédère le 1er mai 1953. L'ascenseur est alors supprimé pour que les câbles puissent être passés par la cage d'ascenseur. Même la cabine du premier étage commence à servir aux services de télécommunication auxquels l'ensemble de la tour est remis. La couronne royale du sommet est remplacée par une antenne de télévision, puis par un tube rehausseur. Les visiteurs ne profitent donc plus que de deux escaliers et de la cabine d'observation supérieure. Au-dessus du premier étage, une plate-forme est installée pour l'antenne parabolique. En 1980, la cage d'ascenseur et les escaliers étant en mauvais état, la tour est fermée au public. Mais une exposition tchécoslovaque organisée en 1991 à l'occasion du 100e anniversaire de la Grande exposition générale motive l'exécution d'importantes réparations pour que le public puisse à nouveau visiter le belvédère qui reste ainsi ouvert jusqu'en 1999. Depuis 1998, le belvédère de Petřín est géré par le Service d'informations de Prague. À partir de 1999, une campagne de reconstruction menée par la société Spojprojekt Praha a.s. est organisée pendant 2 ans sans que la tour ne soit totalement fermée au public. Les pièces de bois des deux escaliers sont totalement démontées pour être remplacées par du bois neuf de qualité. Les marches sont dotées d'un traitement antidérapant. Une nouvelle cage d'ascenseur est installée avec une cabine adaptée aux personnes âgées et à mobilité réduite, l'ascenseur permet d'accéder jusqu'au dernier étage. L'ancien balcon fermé est remplacé par une élégante galerie située à 20 mètres de hauteur où les visiteurs peuvent observer le paysage avec une longue vue (également accessible aux personnes à mobilité réduite). Le rez-de-chaussée nouvellement reconstruit abrite un hall d'entrée, une cafétéria et une exposition du Club tchèque de tourisme. L'espace souterrain est également ouvert, les visiteurs peuvent y voir les piliers qui supportent le belvédère, mais aussi l'exposition permanente Jára Cimrman, génie resté inconnu, qui présente une collection d'inventions bizarres du 19e siècle (issue du Musée technique national). Le belvédère est de nouveau entièrement ouvert au public depuis le 24 mars 2002.

Afficher l'historique

Information source: http://www.muzeumprahy.cz/prazske-veze